HUMEUR NODALE – (Extrait de l’Homme détaché )

Posted by on décembre 22, 2016 in Evénements | 0 comments

HUMEUR NODALE 1.

Le désir ne veut pas de cette délectation émotionnelle.

Vide noir, difforme, autoritaire, querelleur et quinteux…. : verbe jouir ?

Le désir sur ses gardes fuit avec ses regards                  les yeux de la jouissance.

Pourtant

la vérité comme un mensonge parle de plaisir à la commissure des lèvres.

Pourtant

il faut de la lumière à l’ombre et du vide à la plénitude            le désir est une vacuité turbulente.

Vieux nuage abîmé la jouissance transforme le sexe du cosmos en une maturation approximative du plaisir.

Le désir reste dans la pénombre loin du simulacre de jouir.

Une main ne peut pas gommer les mots corporels ______ les doigts peut-être.

Ils avancent main dans la main

pas d’un même pas

les silhouettes regardent leur allure se frôler

ils ne savent rien de la pesanteur

tellement ils sont confiants dans leur pouvoir d’attraction

ils se frôlent pour se fuir

comme les corps le font dans le monde des planètes

il aurait suffi de connaître ce que chacun pense de l’un de l’autre

ce que réellement il y a dans chaque main

mais…

ils sont seulement les déchets de leurs émotions gravitationnelles

ils ont oublié le désir du frisson primordial.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.