EFFACEMENT DU JE – (Extrait de l’Homme détaché )

EFFACEMENT DU JE    – 2047 – tout un chacun a       avons-nous tout un chacun    posé le mot idoine sur le ventre du poème adéquat pris sans l’apprendre un chiffon torchonné     effacement de la raison d’être compensée par les mots sans modestie qui jamais ne s’éffacent avec le temps ________ le mystérieux plaisir dans les pliures de la peau  ______  les...

Read More

HUMEUR NODALE – (Extrait de l’Homme détaché )

HUMEUR NODALE 1. Le désir ne veut pas de cette délectation émotionnelle. Vide noir, difforme, autoritaire, querelleur et quinteux…. : verbe jouir ? Le désir sur ses gardes fuit avec ses regards                  les yeux de la jouissance. Pourtant la vérité comme un mensonge parle de plaisir à la commissure des lèvres. Pourtant il faut de la lumière à...

Read More

DEROULEMENT – ( extrait ) L’Homme détaché –

Elle dit que le paysage est un troisième sexe. ( Maria Gabriela Llansol.) La pleine lune montre les rides de la nuit.   Le vent n’arrive pas à effacer les traces nuiteuses sur le ciel bleu. Cela devait arriver une sauterelle d’un bon saute au-dessus de la ligne du partage des eaux ce qui est sans conséquence pour les embouchures mais pour elle oui un lézard lézardait entre deux eaux   ___________   lui a le choix. Il...

Read More

ECOUTE VOIR ( extrait ) L’Homme détaché

    Celle qui n’appelle pas.   Entortillement de l’émotion autour d’un moment fragmenté.   La tristesse est une vague concentrique.   Le phonème de sa voix est une hallucination de son désir.   Elle aurait murmuré une note si petite qu’une nuit noire se serait éparpillée dans son oreille… Fatiguée… Fatiguée… Fatiguée… par la voix de Nâdiya qui ne chanterait pas sa solitude… Si…   « Celle qui...

Read More

JOSE REGIO – Dieu nous aurait séparé –

Voici ma gloire : Créer l’inhumanité! N’accompagner personne. – Car je vis dans la même apathie Avec laquelle j’ai déchiré le ventre de ma mère. (…) Non, je n’irai pas par là. Je vais uniquement Où me portent mes propres pas… (…) (…) Que personne ne me demande des définitions! Que personne ne me dise : “viens par ici”! Ma vie est un ouragan qui s’est libéré. Une vague qui s’est dressée. Un atome de plus qui s’est animé…...

Read More

MARIA GABRIELLA LLANSOL – une Femme attachée aux détachements

« …mon travail sera la face pratique et scientifique de cet espoir ; l’homme est, l’homme sera…(…) Vous saurez toujours où me trouver parce que ma parole restera avec vous. Je serai dans mon œuvre et dans mon travail. Appelez-moi et je viendrai… » 110 – Le rite de la fin — LES ERRANCES DU MAL ( CONTOS DO MAL ERRANTE ) Maria Gabriela Llansol – Traduit par Isabel Meyrelles Editions...

Read More

CIORAN – d’un détachement l’autre –

« Si l’attachement est un mal, il faut en chercher la cause dans le scandale de la naissance, car naître c’est s’attacher. Le détachement devrait donc s’appliquer à faire disparaître les traces de ce scandale, le plus grave et le plus intolérable de tous. » CIORAN – De l’inconvénient d’être né –  » Qu’avez-vous, mais qu’avez-vous donc? — Je...

Read More

Roberto Juarroz – Un homme détaché ?

Roberto Juarroz – Un homme détaché ?

Roberto Juarroz* était une habitude de jour en jour et de mourir en vivre… ou le contraire nous n’en savons rien… « .. Ou que tout soit égal à tout et que rien ne contienne rien… »* Mais alors sont-ce les pleureuses qui font le chagrin ? Le chat et le chien qui jouent au gendarme et au voleur font de la poussière autour du corps qui fabrique sa mort ? « … Aujourd’hui je n’ai rien fait. Mais beaucoup de choses se sont faites en moi. »* Le...

Read More